mardi 30 octobre 2007

Communiqué de presse


Depuis plusieurs semaines, des étudiants et des personnels de l'université se mobilisent pour obtenir l'abrogation de la Loi Pécresse relative aux « libertés et responsabilités des universités ». Cette loi organise le démantèlement du service publique de l'enseignement supérieur et prépare sa privatisation.

Aujourd'hui mardi 30 octobre 2007 alors qu'un dispositif filtrant avait été mis en place afin d'informer l 'ensemble des usagers de l'université de la tenue d'une assemblée générale, certains membres de la présidence ont agressé les étudiants qui diffusaient des tracts. Alors que les choses se déroulaient sereinement, cette attitude de la présidence apparaît comme une provocation inacceptable. Suite a cette altercation, la présidence a décidé de manière unilatérale la fermeture administrative du site Schuman de l'Université de Provence jusqu'au lundi 5 novembre.

Malgré cette manoeuvre qui visait a empêcher les étudiants de se réunir en assemblée générale (AG), celle-ci a pû se tenir, rassemblant près d'un millier d'étudiants. Les étudiants ont réaffirmé a une immense majorité, leur volonté de voir cette loi abrogée. Cette assemblée générale a appelé a un réinvestissement massif de l'état dans l'enseignement supérieur et soutient la lutte des travailleurs pour la défense du service publique. En ce sens, l'AG appelle à se joindre à la grève et aux manifestations prévues pour le 20 novembre. Une manifestation réunissant entre 250 et 300 étudiants s'est ensuite déroulée dans les rues d'Aix-en-Provence.

Nous appelons les étudiants et l'ensemble des personnels de l'université à poursuivre et amplifier la mobilisation jusqu'à l'abrogation de la Loi Pécresse et à se réunir en assemblée générale le mardi 6 novembre 2007 a 12h30 dans le grand hall de la fac de lettres d'Aix en Provence.


Le comité de mobilisation d'Aix en Provence.

Photo prise le mardi 30 Octobre, vers 9h30, lors de l'altercation entre les membres du C.A. et les étudiants diffusant les tracts.


Photo prise pendant la même journée, vers 11h, au cours de l'Assemblée Générale des étudiants sur le parvis de la fac de lettres. Le VP lit le communiqué du président affirmant que l'évacusion de l'université c'est faite pour des raisons de "sécuritée".


19 commentaires:

Soutien a dit…

Oh, la faute !!!

Qu'il n'y ait pas 50% d'étudiants dans l'action, je peux le comprendre, mais dire que "les étudiants sont mobilisés", lorsqu'ils sont 300 sur 12 000 (je ne parle que d'Aix), je trouve que l'on tombe dans la galéjade marseillaise.

Ceci dit je désapprouve la fermeture du centre Schumann qui n'est pas une réponse politique et très disproportionnée.

Au fait n'utilisez pas les sigles des syndicats pour une action qui n'avait pas été discutée avec eux, ça c'est de la désinformation, et limite "stalinien".

Bosseuse a dit…

Quand est ce que vous bossez à la fac de lettres? hein???
arrêtez de vous prendre pour des révolutionnaires, et dépêchez vous de finir vos études et d'aller bosser... comme tout le monde!!
on est constructif en politique, lorsqu'on propose quelque chose. Quand les laboratoires de recherche des facs te disent qu'avec leur maigre budget, ils ne peuvent rien entreprendre... tu leur répond quoi? qu'il faut augmenter le budget de la recherche? Oui mais comment?

De plus, si la réforme de l'autonomie des universités,est couplée à un partenariat plus proche entre facs et monde professionnel... moi je suis partante direct...
ca évitera à de nombreux étudiants de s'engouffrer dans des voies, ou ils ne trouveront pas de postes à la sortie... comme beaucoup en fac de lettres, de socio ou de psycho...

Flo a dit…

Bien d'accord avec toi bosseuse, je ne pourrais pas dire mieux!

A tous ceux qui sont contre la prochaine grève,venez à l'AG de Mardi svp, montrez que vous êtes là!

Jouer les révolutionnaires c'est une chose, mais priver les autres de leurs droits, ça en est une autre!!!

Ne recommençons pas comme pour le CPE, s'il vous plait..ne gâchons pas encore une année...

Que ceux qui loupent les cours pour manifester assument, et si blocage il doit y avoir, qu'il ne prétendent pas encore que c'est en guise de "solidarité". Nous ne sommes pas obligés de perdre du temps pour porter le chapeau de vos conneries!!!

Et je suis tout à fait d'accord avec le président de l'université, car lui au moins réagi contre ces branleurs!!!! Bravo Mr Caverni!!!

Insurrectionnel a dit…

Des étudiants qui tractent pour une AG, un président qui ferme la fac... En effet "Bravo Mr Caverni" vous faites la preuve de votre incompétence.

Certains salariés comprennent visiblement mieux les enjeux d'une telle loi que les branleurs qui ont laissés des commentaires avant moi...

Quand à l'utilisation des sigles des syndicats... il me semble qu'ils font parti du comité qui souhaitait l'AG donc bon...

Pour les labos qui manque de moyens; et si on arrétait les cadeaux aux patron (éxonération diverses et avariées) alors oui il y aurait les budget.

Bosseuse, pour etre constructif en politique il faut faire des propositions... tu doit mal lire les tracts alors et ne pas être présente aux AG sinon tu saurais que des propositions (valable de surcrois), les étudiants mobilisés en font depuis longtemps.
Penses y. =)
Quand aux droits dont tu parles: le droit à l'enseignement supérieur n'en est-il pas un? Parce que la loi Pecresse tente à les diminuer sur la base de l'origine sociale.

Ceci étan dit, l'ag doit être représentative donc oui que tout le monde y aille ce ne sera que mieux (rester au chaud chez soit en maudissant les autres, n'est-ce pas ça être un branleur ?)

Méya a dit…

100% d'accord avec insurrectionnel!!
de plus je vais vous apprendre quelque chose qui va pouvoir vous permettre de vous possitionner et d'argumenter sans dire de choses érronnées(pour ne pas dire conneries):

-les syndicats cités ont toujours participés aux commité de mobilisation,donc il ne me semble pas ke ce soit une pratique stalinienne que de les nommer. En revenche si SOUTIEN fait parti d'un quelconque syndicat et qu'il n'éttai pas informé de la participation de celui ci aux comité de mobilisation, qu'il s'en inquiete au près de son syndicat(car si tu n'était pas au courrant:ça ca me parraitrait etre une pratique stalinienne...)

-d'autre part je ne pense pas que se lever à 5h00 à marseille pour tracter à partir de 7H00 à la fac pour faire en sortes que BOSSEUSE comme tout les autres étudiants aient été informé d'une superbe loi qui nous permettra bientot a tous de payer au minimum 1000euros de frais d'inscription (c vrais que c ce qu'on attendait tous pour nos études;de pouvoir payer ou pas encore plus chère!!!)ce soit etre des branleurs...
et qui plus est comme BOSSEUSE nous le suggère si gentillement en tentant de finir nos etudes tout en étant déja salarié!!(hé oui pour certaint c'est déja un luxe qu'ils payent chère que de faire des études)
alors s'il vous plait ouvrez vous aux réalités matérielles des autres et interresser vous à votre réalité future qui à mon humble avis si nous ne nous mobilisons pas rapidement risque de ne pas etre très rose pour vous comme pour moi.....

-ceci dit, FLO la seul point sur lequel nous sommes d'acord c'est que bien évidement il faut le plus de monde possible en Assemblée Generale(je te fais confiance pour étre là et prendre la parole) et compte sur moi pour informer un maximum d'étudiant et personnel de la tenue de cette A.G et contenue de cette loi REVOLTANTE !!!

Flo a dit…

Moi je ne trouve pas que cette loi soit révoltante!

Concernant l'éducation, ce serait vraiment une bonne chose, regarde un peu le fonctionnement des fac dans les autres pays (ex québec), les droits d'inscriptions sont chers, c'est sur, l'accès est limité, mais par contre, les étudiants ont un trvail à la sortie, les facs ne sont pas surchargées, les facs ont les moyens d'être rénovées.... tu veux d'autres exemples???

Et aussi...les branleurs, car il n'y a pas d'autres mots (ah oui, lorsque nous ne sommes pas d'accord avec vous, nous sommes des branleurs..hum... super le niveau... en attendant le branleurs qui veulent réussir manquent des cours, grace à qui? et tentent de les rattraper..car il y a des sections où on bosse nous!) qui polluent les amphis, qui se sont inscrits juste pour la bourse, ceux à cause de qui les cours se passent dans le désordre total... ceux à cause de qui certains ne peuvent avoir la bourse..on ne les verrais plus, et là au risque de choquer je vais vous dire: c'est FABULEUX!!!!! je n'attend que ça!

Aussi, si vous aimez étudier dans une fac qui ressemble plus à un squat qu'à autre chose, partez tous à Jussieu, bon déarras!

Et au fait..le 20 novembre, vous compter faire quoi? On aura le droit de vous nommer "gréviste"? XD

J'approuve toujours autant la décision de caverni, ça fait plusieurs semaines que vous nous les brisez avec vos tracts, où était le besoin de faire un barrage filtrant, hein?

Et puis vous n'êtes pas crédibles, quitte à faire cher el monde pour une loi qui a été passée cet été, vallait mieux empêcher les cours de reprendre fin septembre non? là vous n'êtes plus crédibles, désolée...

Et au passage, car la remarque va surement venir, OUI je suis boursière, et pourtant, je en contesterais pas le fait qu'il n'y ai plus, ou moins de bourse... Et je serais bien contente que els bourses soit attribuées selon le mérite des étudiants, et pour les étudiants qui en ont réellement besoin!

gbmartini a dit…

Un petite réponse aux petits diants-diants:

"Concernant l'éducation, ce serait vraiment une bonne chose, regarde un peu le fonctionnement des fac dans les autres pays (ex québec), les droits d'inscriptions sont chers, c'est sur, l'accès est limité, mais par contre, les étudiants ont un trvail à la sortie, les facs ne sont pas surchargées, les facs ont les moyens d'être rénovées.... tu veux d'autres exemples???"

Je suis tout à fait d'accord. Il faut sacrifier les pauvres. Eux n'ont pas le droit à une vraie éducation (après tout s'ils sont pauvres, c'est qu'ils sont cons et feignants). L'éducation, le savoir, la recherche pour les riches, ça c'est l'avenir.

"Et aussi...les branleurs, car il n'y a pas d'autres mots (ah oui, lorsque nous ne sommes pas d'accord avec vous, nous sommes des branleurs..hum... super le niveau... en attendant le branleurs qui veulent réussir manquent des cours, grace à qui? et tentent de les rattraper..car il y a des sections où on bosse nous!) qui polluent les amphis, qui se sont inscrits juste pour la bourse, ceux à cause de qui les cours se passent dans le désordre total... ceux à cause de qui certains ne peuvent avoir la bourse..on ne les verrais plus, et là au risque de choquer je vais vous dire: c'est FABULEUX!!!!! je n'attend que ça!"

En ce qui concerne les bourses, si tu rates definitivement un exam, tu es foutu tu la touches plus, je sais pas si tyes au courant...
Donc, ce que tu dis est particulièrement inepte et ote toute crédibilité a ce paragraphe...Apres mon voisin s'appelle Levy, mon voisin est boursier/glandeur à la fac...

"Aussi, si vous aimez étudier dans une fac qui ressemble plus à un squat qu'à autre chose, partez tous à Jussieu, bon déarras!"

Si tu veux du rutilant dans lequel tu pourras pas rentrer (trop pauvre), pas parler parce que silencieux et aseptisé (Nouveau campus Paris rive Gauche de paris VII ou le président fait tabasser ceux qui tiennent des tables et diffent des tracts), c'est ton choix...
Si la fac sinon est dans cet etat, c'est qu'il y a plus raisons:
- Construction de la fac sur un terrain au départ inconstructible
- Versement par l'état de seulement % du versement qu'il devrait lui attribuer...

"
J'approuve toujours autant la décision de caverni, ça fait plusieurs semaines que vous nous les brisez avec vos tracts, où était le besoin de faire un barrage filtrant, hein?"

Ca fait plusieurs semaines qu'on TE les brise avec nos tracts...
Si tu veux vivre dans ta bulle, et si tu jouis à écraser les autres c'est ton problème...

"Et puis vous n'êtes pas crédibles, quitte à faire cher el monde pour une loi qui a été passée cet été, vallait mieux empêcher les cours de reprendre fin septembre non? là vous n'êtes plus crédibles, désolée..."

J'oubliais que la fac était ouverte en plein aout. J'oubliais que 74% des etudiants n'étaient pas contraints de bosser l'été. J'oubliais que la loi n'était pas passée en ladre. J'oubliais également que nous n'avions pas essayé d'informer...

"Et au passage, car la remarque va surement venir, OUI je suis boursière, et pourtant, je en contesterais pas le fait qu'il n'y ai plus, ou moins de bourse... Et je serais bien contente que els bourses soit attribuées selon le mérite des étudiants, et pour les étudiants qui en ont réellement besoin!"

Et comme ça, tu perdras ta bourse, mais ce sera mérité je présume ?

gbmartini a dit…

Qui parle de gâcher une année? Comme pour le CPE? Je vais vous parler un peu de mon cas personnel, pendant le CPE, j'étais en terminale, à brest, dans un lycée qu'on a bloqué pendant 15 semaines, et... attention... J'AI EU MON BAC!!!!!!!! AVEC MENTION TB!!!!!!! Alors, si tu veux l'avoir ton semestre, ou ton année, donne toi les moyens de l'avoir, même si il a grève, QUAND ON VEUT, ON PEUT!!! Et si t'as envie de pouvoir passer dans l'année suivante, sans avoir à payer plus de 5000 euros, t'as plutôt intérêt à te bouger le cul de devant ton PC et d'intervenir, ou au minimum de t'informer!!!
Sion (qui utilise le compte de JB)

impact a dit…

"Le VP lit le communiqué du président affirmant que l'évacusion de l'université c'est faite pour des raisons de "sécuritée"."

Avant de vous mêler de jouer les révolutionnaires vous feriez mieux de savoir rédiger un texte correctement.

Ca ferait tout de même plus sérieux, non ?

Trois fautes dans une seule phrase et ça veut avaler le Monde !

Quant à votre mouvement qui me semble avoir des relents de nostalgie "soixante-huitarde" , ce n'est que le combat d'arrière garde d'une gauche qui refuse de voir les réalités du Monde.

Le "Che" est mort, mes petits amis !

Je crois qu'il n'y a encore que dans ce pays que l'on a pas compris cela. Et puis, sans vouloir vous faire de peine, il n'aurait sûrement pas voulu de vous pour lui allumer ses cigares.

Il y a quand même loin entre les révolutionnaires des décennies passées et les quelques zigomards qui jouent les gros bras dans les rues d'Aix en Provence.

Vous n'êtes pas taillés pour la course, mes tout petits.

Allez vite vous mettre à travailler et à obtenir vos diplômes car le Monde dans lequel vous entrez avec une touchante naïveté va vous laminer sans pitié avec l'horrible froideur de l'acier des scalpels.

Messieurs, serviteur.

algerine a dit…

Tout d'abord je souhaiterais condamner l'attitude et la décision du président de l'université de fermer administrativement la fac : quoiqu'il se soit passé, cette réponse était, à mon sens, demesurée et inadaptée à la situation ...
élargissons l'angle de vue : si une dizaine de jeunes gens décident de brûler une voiture,M. Sarkozy doit-il mettre en prison tous les jeunes de france pr éviter de renouer avec "la crise des banlieues" de 2005?
Le bon sens vous fera répondre que non ... et pourtant c'est une solution dans la même lignée que nous a offert le Président de l'Université ... c'est pourquoi j'ai beaucoup de mal à comprendre ceux qui soutiennent cette mesure !!!

De plus, je constate que ceux qui soutiennent cette décision sont des "anti-bloquages" ... alors là la réaction devient des plus incompréhensibles : si le Président ferme abusivement l'université ils suivent, si les étudiants bloquent la fac pour assurer leur survie, ils sont contre !!! quel étrange résonnement !!!

Enfin si vouloir faire retirer une loi qui bafoue les principes de la République Française, une loi qui prône l'inégalité et l'injustice, une loi qui va tuer l'enseignement supérieur français, car c'est ce à quoi cette loi nous ménèera ... si vouloir faire retirer cela c'est être révolutionnaire, gauchiste attardé et je ne sais quoi d'autres et bien soyons fier de l'être !!Même si sorti de la bouche de certains ça semblait être une insulte ...

Flo a dit…

Merci beaucoup Impact pour ce post, ça fait du bien de lire ça! :D

Les autres, vous êtes voyants? Vous pouvez dire maintenant que cette loi va nous couler? Mais bien sûr....

Et genre vous en AG vous respectez la démocratie...

" si les étudiants bloquent la fac pour assurer leur survie"... ouais tu va mourrir demain c'est.. et puis arrêtez de parler de précarité bordel, vous y connaissez quoi au fond à la précarité? vous avez déjà eu plusieurs mois d'affilé rien à bouffer dans votre frigo, mais vriament rien, sans pouvoir payer votre loyer, alors que vous êtes étudiants? vous avez déjà dû arrêter les cours pour bosser à temps plein pour vous en sortir????

Moi ça m'est arrivé, et pourtant je me fais pas une fervente sauveuse de la précarité! Arrêtez de parler pour des choses que vous ne connaissez pas bon sang...

ça vous fout les glandes que je soit boursière??? je vous emmerde, je suis passée par bien des merdes avant..et quand je n'avait rien à bouffer, on ne m'a pas aidé, et je ne pouvais pas aller au médecin, et je n'ai pas eu droit à la cmu ect..ça c'est la vraie précarité!!!!!

Bande de blaireaux!

ju a dit…

je suis étudiante en licence lea à aix I. Je ne fais pas partie des "bloqueurs" mais je soutiens leur mouvement. JE fais partie des étudiants "sérieux" (comme je les vus dans un précédend com.) qui souhaite également aller en cour et réussir leur année. Cependant je ne pense pas que l'on puisse qualifier de "branleurs" ou autres, les élèves participants à ce blocage. Ce sont des étudiants qui on conscience de ce qui se passe en ce moment. Je suis un peu révoltée contre les étudiants "anti blocage", qui pense que ces actions vont mettre en péril leur étude. Mais posé vous la question deux petites questions : comment aller vous pouvoir poursuivre et réussir vos études quand les frais de scolarités seront si exorbitants que vous ne pourrez payer même pas le quart?, comment mener à bien des études que l'on a choisie quand les filières seront sélectionnées par des entreprises selon leurs "besoins" et selon le """""" prestige"""""""" de ces filières??? est ce cela que vous voulez? un système universitaire comme dans les pays anglophones où les étudiants s'endettent sur des années pour faire des études?? Un système à deux vitesses?? Personnellement je ne pense pas que ce soit la meilleure des solutions. CE qui est pour les cours "ratés" je suppose qu'il y a des solutions, email des profs???? Alors svp, essayés de raisonner à long terme et arrêter de vous borner au fait que vous allez "rater" une semaine de cours!!!! Car si cette loi est appliquée, la moitié de ces élèves anti blocages ne pourront plus prétendre à les suivre...

impact a dit…

Bonjour "Ju",

Je ne sais pas si le système universitaire anglo-saxon est bon ou non mais il y a une chose dont je suis sûr, c'est qu'un système éducatif qui permet à une étudiante en licence de faire dix fautes dans un texte comme celui que tu viens d'écrire n'a pas le droit d'exister.

Je dois certainement être un vieux réactionnaire selon les critères actuels mais "à mon époque" les élèves qui entraient en sixième ne faisaient pas les fautes que je vois dans ton texte et dans ceux des animateurs de ce site.

Si vous désirez paraitre crédibles aux yeux de ceux qui vous lisent commencez par apprendre les bases fondamentales de la langue de Molière.

Vous pourrez ensuite cracher votre venin sur le système universitaire anglo-saxon, sur les "sales patrons", sur le libéralisme galopant etc...etc...

Je termine en vous faisant tout de même remarquer que le système anglo-saxon, aussi détestable soit-il, à permis de mettre un homme sur la Lune.

Ils ne font donc pas qu'étudier Mickey, là-bas.

Bosseuse a dit…

http://www.midi-pyrenees.lesverts.fr/article.php3?id_article=396
voilà, un article sur l'autonomie des universités, fait par une gauche qui réfléchit... et pas une gauche qui cherche à automatiquement tout contester en bloc.
ne perdez pas de vue que votre mouvement ne regroupe même pas 10% des étudiants...
Que l'envie de trouver un boulot correct à la sortie de ses études, est partagée par la majorité des étudiants.
Que lorsque l'on s'engage dans une voie universitaire bouchée... qu'on ne vienne pas s'étonner ensuite, que le gouvernement la laisse à l'abandon...
et enfin, je suis boursière, et pas de droite. La précarité je connais... et justement, ma volonté, c'est de trouver un bon boulot à la sortie...alors si je parviens à décrocher un BON diplôme... c'est parfait!!
tout est question de volonté.
Et ne perdez pas de vue, que cette réforme tant décriée, ne met sur papier que ce qui existe déjà.
les laboratoires de recherche des facs ne diposent pas de budget autonome pour pouvoir investir dans de vrais projets... ils restent à la merci du service central des fac qui décide de tout, comme Napoléon.
d'autre part, la sélection en licence me parait bien plus cohérente que la sélection en master 1.
Et enfin, le dispositif de bourse au mérite s'étendrait. Ce qui pourrait règler le problème des frais d'inscription trop chers.
Entre volonté d'excellence ou volonté de continuer des études médiocres qui ne meneront nulle part, il faut choisir!!

Bosseuse a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
etudiante a dit…

et ben je vois que c'est bien annimé tous ça
tout d'abbord je suis d'accord
ils sont ou les 12000 etudiant si ils veulent que le blocage soit leveé ils
ont cas venir au AG pour voté alors qu'on arrete de dire que tout les etudiant sont contre et qu'il se font emerder par une minorité c'est faux
d'autre part ont et etudiant on est sencé faire le plus gros du travail seul alors arreté de pleuréz parce que ont a pas cours et ouvrez vos livre et la vous l'aurez votre anneé
voilas continuons la lutte

etudiante a dit…

et ben je vois que c'est bien annimé tous ça
tout d'abbord je suis d'accord
ils sont ou les 12000 etudiant si ils veulent que le blocage soit leveé ils
ont cas venir au AG pour voté alors qu'on arrete de dire que tout les etudiant sont contre et qu'il se font emerder par une minorité c'est faux
d'autre part ont et etudiant on est sencé faire le plus gros du travail seul alors arreté de pleuréz parce que ont a pas cours et ouvrez vos livre et la vous l'aurez votre anneé
voilas continuons la lutte

nolita a dit…

Les antibloqueurs on vous attend ! Ca me fait bien rire quand j'entend le vote à main levée dans une Ag a 1000 c'est pas démocratique. En effet on est 17000 , mais où sont-ils ?
Cela fait une semaine qu'on a pas cours car la fac était bloquée , puis fermée administrativement. et on retrouve tjrs les mm en AG, donc vous n'avez aucune excuse, vous pouvez tous venir voter. Et c'est là qu'on voit vraiment qui sont les "branleurs" !

Tux a dit…

désolé de te le dire, mais les AG n'ont aucune valeur légale.

Voter pour ou contre le blocage, pourrait conduire à une décision illégale, a savoir le blocage. donc la question ne devrait même pas se poser.

Enfin, c'est assez immoral de considéré son assemblée comme souveraine.

Finalement, ce qui est paradoxal, c'est que les bloqueurs crient qu'ils sont démocrates, c'est le terme tendance.. élection démocratique, bla bla bla.. Pourtant, la base de la démocratie, ne serait ce pas le respect des autres ?